76114333Gros plan sur la deuxième circonscription.

Ollioules (moins les communes de Sanary-sur-Mer et Bandol), Toulon II, Toulon III, Solliès-Pont, La Valette-du-Var.

Avec le redécoupage électroral, elle se voit annexée les cantons de Solliès-Pont, de la Valette-du-Var et les villes d'Ollioules et d'Evenos. Un remaniement qui pourrait peut-être faire tomber Philippe Vitel, à la tête de ce territoire depuis 2002. Caroline Groizeleau...

 

Chef de file de la droite populaire dans le Var, l’UMP Philippe Vitel est très ancré dans le territoire urbain. Sauf que le remodelage territorial fait de cette deuxième circonscription aujourd’hui une zone géographique aussi bien urbaine que rurale. Le challenge du député sortant va ainsi être de convaincre 67 mille nouveaux électeurs. La gauche et le Front National ont donc leur carte à jouer. Les partis envoient leurs têtes d’affiche pour contrer Philippe Vitel. A gauche, on retrouve la première secrétaire départementale du Parti Socialiste Mireille Peirano, et le président du Parti de Gauche Luc Léandri. Le Front National mise, lui, sur l’amiral Jean-Yves Waquet. L’extrême droite qui a fortement progressé sur ce territoire lors de la présidentielle. Marine Le Pen y avait fait l’un de ses meilleurs scores du Var, récoltant 25,65 pour cent des suffrages.


Huit candidats en lice :

1. Mme Mireille Peirano (Parti Socialiste)

2. M. Jean-Yves Waquet (Front National)

3. Mme Renée Defrance (Extrême Gauche)

4. M. Luc Léandri (Front de Gauche)

5. M. Nicolas Lapeyre (Ecologiste)

6. M. Philippe Vitel (Union pour un Mouvement Populaire)

7. Mme Anna Rallo (Le Centre pour la France)

8. M. Olivier Lesage (Ecologiste)