P8300017La solidarité s'organise autour de la Corne de l'Afrique. Affrété par le ministère de la Défense, le navire Eider de la compagnie Maritime Nantaise appareillera ce jeudi 1er septembre de Toulon pour Djibouti. A son bord : près de 380 tonnes de denrées alimentaires (267 tonnes de riz, 48 tonnes de sucre, 40 tonnes de farine et 26 tonnes d'huile) destinées à sauver douze millions de personnes souffrant de la famine. Des denrées alimentaires mises à disposition par l'Etat, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la filière agroalimentaire et surtout l'association France Afrik Terre 2 Kuktur.

A l'origine de cette initiative, Amadou Kébé, le président de France Afrik Terre 2 Kultur. Très choqué par l'image d'un enfant mourant dans les bras de sa maman, ce jeune trentenaire de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) avait envoyé fin juillet un SMS à ses 500 contacts pour sensibiliser sur la famine dont souffre l'Afrique. La solidarité s'organise alors, des tonnes de denrées alimentaires sont récoltées. Déterminé, il décide également d'interpeller le gouvernement qui mettra un peu de temps à répondre, mais finalement lui viendra en aide. Un mois après ce fameux appel, Amadou et trois membres de l'association se retrouvent à Toulon, face au bateau rempli de la générosité des banlieues, prêt à prendre le départ.

P8300028

 

P8300041Le jeune homme n'était pas peu fier hier de recevoir les félicitations du secrétaire d'Etat à la Défense Marc Laffineur venu à Toulon superviser le chargement du navire Eider. Marc Laffineur qui n'a pas manqué également de s'adresser aux militaires et souligné le rôle de l'armée française dans de telles actions.

 

Il n'en est pas moins que la situation reste très délicate en Afrique. La communauté internationale a, à ce jour, récolté 1,4 milliards de dollars. Mais il faudrait, selon les estimations, 2,4 milliards de dollars au total pour venir en aide aux douze millions de personnes menacées de mort en Somalie, au Kenya, en Ethiopie, à Djibouti, au Soudan ou en Ouganda. La France a, elle, débloqué 20 millions d'euros supplémentaires cette semaine et ainsi triplé son aide.